• Imprimer
22.11.2018

Dans l'Observateur du Douaisis

Samedi 17 novembre, la journaliste Mélinda Bornemann était dans la salle et n'a pas boudé son plaisir à l'écoute de Timouk.

Elle notre dans son article : "Le conte musical (...) a permis (...) de prouver qu'il n'y a pas d'âge pour écouter une partition d'une telle virtuosité et surtout pour l'apprécier".

Elle rappelle également que la prochaine série de concerts tout public s'adressera également à un public familial avec Pierre et le loup et sa suite.