18.03.2017

Ludwig van

Concert pour violon et orchestre en ré Majeur, opus 61 > Ludwig van Beethoven

Symphonie n°6 en fa Majeur, opus 68, dite Pastorale > Ludwig van Beethoven

 

Violon > Tobias Feldmann, lauréat Reine Elisabeth 2015

Orchestre de Douai - Région Hauts-de-France

Direction > Jean-Jacques Kantorow

Est-il nécessaire de présenter Ludwig van Beethoven ? Ses symphonies sont sans doute plus jouées et les plus appréciées du répertoire symphonique international ! Quand au Concerto pour violon, il respire le bonheur.

Laissons le dernier mot à Wilhelm Furtwängler : Beethoven renferme en lui-même toute la nature de l'homme. Il n'est pas essentiellement chantant comme Mozart, il n'a pas l'élan architectural de Bach, ni le sensualisme dramatique de Wagner. Il unit tout cela en lui, chaque chose étant à sa place : là est l'essence de son originalité. (...) Jamais un musicien n'a mieux ressenti et exprimé l'harmonie des sphères, le chant de la Nature Divine.

Tobias Feldmann, violon

Personne n'ouvre autant d'horizons que Tobias Feldmann Der Tagesspiegel
Tobias Feldmann, tout juste âgé de 24 ans, compte déjà parmi les talents les plus impressionnants et prometteur de la scène internationale.
Il débute le violon à l'âge de 8 ans à la Musikhochschule de Würzburg dans la classe de Dan Talpan et d'Herwig Zack. Il poursuit ses études à Berlin à la Hochschule für Musik dans la classe d'Antje Weithass. Il obtient de nombreuses récompenses dans les coucours internationaux. Parmi ceux-ci, le concours international Joseph Hoachim à Hanovre et le Deutsche Musikwettbawerb en 2012. En 2015, il obtient le 4° Prix -Prix des Gouvernements Communautaires de Belgique- au Concours Reine Elisabeht à Bruxelles. par ailleurs, il est lauréat de nombreux concours internatioaux qui le mène en Italie, République Tchèque, Roumanie, Lituanis et bien d'autres encore.
Il s'est produit avec de nombreux orchestres comme l'orchestre de chambre de Munich, l'Utah Symphony Orchestra, le Beethoven Orchestra de Bonn, l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l'orchestre philharmonique de Bruxelles, l'Orchestre de Nuremberg et l'orchestre philharmonique de la radio d'Hanovre, placé sous les directions de chefs comme Karl-Heinz Steffens, Gilbert Varegas, Nicholas Milton, Hannu Lintu, Michel Tabachnik, Toshiyuki Kamioka, Nicolas Pasquet, Paul Meyer ety Maris Alsop.
De même, en musique de chambre, Tobias Feldmann prouve son éclectisme musical. Il est l'invité de nombreux festival de premier plan comme le Schlossfestival de Ludwigsburg, le festival de Mecklenburg-Vorpommdn, le festival de musique de Rheingu et le festival musical de Schleswig-Holstein.
En avril 2014, son enregistrement avec des poeuvres de Beethoven, Ysaÿe, Bartok et Waxman est paru sous le label Genuin ; il a reçu les louanges de la critique internationale. D'autres enregistrements avec les labels Outhere Music et Alpha Classics sont prévus.
Tobias Feldmann joue depuis février 2013 un Stradivarius prêté par le fondation allemande Musikleben.

Jean-Jacques Kantorow, direction

Après des études au Conservatoire de Cannes, Jean-Jacques Kantorow entre à 13 ans au Conservatoire de Paris, où il obtient un an plus tard le 1er Prix de violon.
Entre 1962 et 1968, il remporte une dizaine de prix internationaux, dont les Prix Carl Flesh (Londres), Paganini (Gènes), le 1er Prix du Concours International de Genève et obtient en 1970 une bourse de la Fondation Sacha Schneider.
Avec le pianiste Jacques Rouvier et le violoncelliste Philippe Muller, ils forment un trio qui remporte le 1er Grand Prix du Concours de Musique de chambre de Colmar (1970).
Jean-Jacques Kantorow consacre une grande partie de sa vie à une carrière internationale qui l'amène à se produire en tant que chef d'orchestre et violoniste sur les plus grandes scènes du monde (Etats-Unis, Canada, Europe de l'Est, Inde, Japon, Afrique), donnant plus de cent concerts par an.
Jean-Jacques Kantorow collabore avec plusieurs orchestres prestigieux dont le Tapiola Sinfonietta, l'Orchestre d'Auvergne, l'Orchestre de chambre d'Helsinki et l'Ensemble Orchestral de Paris. En 2013, il assure la direction musicale de l'Orchestre d'Orléans et de l'Orchestre de Douai.
Il a enregistré plus de 160 disques en tant que soliste et en tant que chef notamment pour Denon, EMI, Erato, CBS, BIS, etc... Un grand nombre de ses disques a été primé par des récompenses internationales.

Dates de concerts :

Samedi 18 Mars 2017 - 20h30
Salle des Fêtes Jean Moulin - Biache Saint Vaast

Mardi 21 Mars 2017 - 20h30
Auditorium Henri Dutilleux de Douai

Samedi 25 Mars 2017 - 20h00
Les Nymphéas d'Aulnoy les Valenciennes