Un orchestre en souffrance, voire en danger

Surprises !

Description du programme

Depuis 50 ans, l’Orchestre de Douai-Région Hauts de France a ravi près d’un million d’auditeurs, grands et petits, principalement du Douaisis, mais aussi de toute la Région Hauts de France et bien au-delà.

Sous la baguette de son chef principal Jean-Jacques Kantorow et grâce à des musiciens pleinement investis, il a acquis aujourd’hui une renommée nationale et internationale, reconnue par le public, les professionnels et les grands médias de la musique classique.

Cependant, il se trouve aujourd’hui dans une situation précaire puisque, si son activité n’a cessé de croître, les moyens qui devraient lui permettre d’assurer pleinement sa belle mission n’ont jamais augmenté et même pour certains, ont considérablement baissé.

Mandatés par son Conseil d’Administration, nous avons pourtant, Emmanuelle RAËS, sa Directrice et moi-même, multiplié les rencontres avec les principaux responsables de nos partenaires publics.      En vain.

Au plan matériel, notre Orchestre, structure phare de la Ville de Douai, souffre de plus en plus de ne pas disposer de sa propre salle et de toujours dépendre des disponibilités du Conservatoire.

Des conditions financières de plus en plus contraintes, aucun lieu de travail attitré, une équipe artistique et administrative très réduite, voilà bien ce qui m’amène, à mon grand désappointement, à considérer que notre Orchestre est bien un orchestre en souffrance, voire en danger.

Il ne nous reste donc qu’un seul espoir pour être entendus, c’est que vous nous manifestiez votre appui sous la forme d’un simple message. Nous constituerons ainsi un dossier regroupant tous vos soutiens, en espérant que nos partenaires institutionnels y seront sensibles.

Je vous en remercie chaleureusement, au nom du Conseil d’Administration et de toute l’équipe de notre bel orchestre.

 

André Dubuc,
Président