Filtre
Villes
Selectionner une ou plusieurs option(s)

Amours, orgues et délices

01 octobre 2019 06 octobre 2019

Concert symphonique

Un programme à multiples facettes autour de l’orgue soliste, concertant et symphonique pour apprécier toute la richesse de cet instrument spectaculaire et divin, et si admirablement intégré à l’orchestre par Camille Saint-Saëns dans sa magistrale troisième symphonie.

La chèvre de Monsieur Seguin

09 novembre 2019

Musique en famille

Ah! qu'elle était jolie la petite chèvre de M. Seguin ! Qu'elle était jolie avec ses yeux doux, sa barbiche de sous-officier, ses sabots noirs et luisants, ses cornes zébrées et ses longs poils blancs qui lui faisaient une houppelande ! Et puis, docile, caressante, se laissant traire sans bouger, sans mettre son pied dans l'écuelle. Un amour de petite chèvre !Chef d’œuvre universel de poésie, La chèvre de Monsieur Seguin suggère un mélodrame musical en quatre parties. La forte caractérisation de ses personnages ainsi que la progression dramatique rigoureuse invitent à rédiger une musique tour à tour intime et tourmentée, délicate et expressive.A la manière de Pierre et le Loup, les timbres sont apparentés aux protagonistes : bois malicieux et tendres pour la chèvre, cordes mélancoliques pour Monsieur Seguin, cuivres rutilants et féroces pour le loup.Cet effectif instrumental épouse les différentes étapes du récit, en souligne l’implacable crescendo. Son écriture varie entre musique de chambre au début de l’œuvre, et déploiement quasi symphonique des instruments au cours du combat final.Le texte d’Alphonse Daudet est traité comme un scénario. La musique lui propose des atmosphères, des sensations, sans nécessairement se construire grâce au développement mélodique. Ainsi, l’influence de Prokofiev se confond avec celle du jazz ou bien de la musique de film, et conduit à écrire une œuvre qui souligne et suggère plutôt qu’elle n’illustre.

A la découverte de Bach, Haendel, Strauss et Elgar

07 décembre 2019

Concert découvertes

Partez à la découverte d’un petit miracle anatomique de 9 à 13 mm pour les femmes et de 15 à 20 mm chez les hommes : les cordes vocales ! Quelques millimètres qui produisent la voix chantée. Deux cordes vocales qui permettent de couvrir un orchestre ! Et goutez également aux charmes des cordes du violon, roi de l’expression instrumentale.

Noël en chœur

08 décembre 2019 22 décembre 2019

Concert symphonique

Retrouvons l’esprit des fêtes de fin d’année avec un programme pour chœur et orchestre. Une première partie autour d’œuvres issues du grand répertoire de l’oratorio. Puis, en seconde partie, un programme léger et enjoué de chants de Noël auquel le public aura le grand plaisir de participer, sous la direction d’Eric Deltour, accompagné par l’Orchestre. Un programme très joyeux pour vous enchanter juste avant Noël.

De l’arbre au violon

15 décembre 2019

Conférence

Juliette Desmarchelier luthière présentera son métier. Un mini-atelier vous fera découvrir l’ambiance d’un atelier, les étapes de la construction d’un violon et d’un archet… Elle se prêtera au jeu des questions/réponses pour faire participer le public.

Ravel, Chausson et Bizet

18 janvier 2020 26 janvier 2020

Concert symphonique

Venez découvrir les couleurs chatoyantes de la musique française des XIX° et XX° siècles avec les deux suites d’orchestre de L’Arlésienne, écrites par Georges Bizet pour le « mélodrame » en 3 actes d’Alphonse Daudet. Puis le très expressif Poème pour violon et orchestre d’Ernest Chausson, basé sur une nouvelle de son ami russe, Tourgueniev, avant d’apprécier le talent immense de Maurice Ravel, orchestrateur hors pair qui nous subjuguera avec sa Rhapsodie tzigane et son fabuleux Boléro. Dans ce programme brillant et virtuose, nous retrouverons le talent émérite du violoniste Gautier Dooghe.

Conférence Ravel

26 janvier 2020

Conférence

Manuel Cornejo, président de l'association des Amis de Maurice Ravel propose une approche de Maurice Ravel et des deux œuvres du programme : "Tzigane-Rhapsodie de concert" pour violon et orchestre, morceau de virtuosité dans le goût d'une rhapsodie hongroise selon les mots de Ravel, composé en 1924 pour la célèbre violoniste virtuose Jelly d'Aranyi ; le célébrissime "Boléro" composé en 1928 pour la danseuse, mécène et directrice de ballets russe Ida Rubinstein, envoûtant crescendo orchestral et étonnant carrousel des timbres pour reprendre la formule d'un critique de l'époque.

Nuits magiques

08 mars 2020

Concert symphonique

Un programme qui respire la sensualité et le raffinement et qui vous enivrera jusqu’au bout de la nuit. Tout d’abord, les magiques nuits d’été de Berlioz, interprétées par Isabelle Druet, mezzo-soprano primée au Concours Reine Elisabeth, vous emporteront dans des contrées féériques. Puis, poursuivez votre promenade nocturne avec Mendelssohn qui vous emportera dans les Songes d’une nuit d’été. Et pour peupler cette nuit magique, vous partirez au pays des contes avec le Pelléas et Mélisande de Maeterlinck, mis en musique par Gabriel Fauré ainsi que les Children’s Corner de Debussy.

Amitié franco-russe

03 avril 2020 07 avril 2020

Concert symphonique

La musique plus forte que les alliances politiques ? L’amitié franco-russe fut signée entre l’empereur Alexandre III et le président de la République Sadi Carnot, en 1891. Dix ans plus tôt, Tchaïkovski nous offre son Concerto pour piano n°2, d’une grande force lyrique faisant également la part belle aux autres instruments de l’orchestre. Et, 3 ans plus tôt, César Franck composait son monument qu’est son unique Symphonie d’un souffle spirituel irrésistible, d’une audace formelle et d’une parfaite architecture.

Surprises !

19 juin 2020

Concert symphonique

Plongez vos oreilles à l’intérieur et retrouvez des œuvres indémodables et irrésistibles comme le Canon de Pachelbel, des danses de Dvorak, Peer Gynt de Grieg… Plongez à nouveau vos oreilles… et faites une découverte ! Le célébrissime Adagio d’Albinoni est en fait signé Remo Giazotto mais sa musique continuera à vous enchanter. Plongez une dernière fois vos oreilles et découvrez deux concerti : un pour trombone écrit par le professeur de Beethoven et un pour violon signé Omar Yagoubi, prolixe compositeur de la région. Alors ? Surprises !