Filtre
Villes
Selectionner une ou plusieurs option(s)

Swing symphonique

13 décembre 2020

Concert symphonique

Ce programme Swing symphonique rend hommage à Michel Warlop, cette étoile filante du jazz. Agé de 17 ans en 1928, il est lauréat de tous les premiers prix de conservatoire de violon et de direction d’orchestre. Aux dires des spécialistes, il est l’un des grands violonistes du XXème siècle. Mais c’est compter sans une musique nouvelle, le jazz. Les rencontres de son violon et de la guitare de Django Reinhardt seront des grands moments du jazz français. Une première partie de programme en swing quartet pour rendre hommage au jazz des années 30, autour de Michel Warlop, Django Reinhardt, puis à celui de Grapelli et Didier Lockwood. En deuxième partie, l’orchestre viendra illustrer la vie de Michel Warlop, de son professeur Victor Gallois à son ami Django Reinhardt. Sans oublier l’œuvre maîtresse de Michel Warlop : son Swing concerto pour violon, swing trio et orchestre. Alors, tenez-vous prêts, ça va swinguer !

Une histoire de famille !

17 janvier 2021 24 janvier 2021

Concert symphonique

Une histoire de famille musicale ! Mozart et Haydn furent de grands amis et le jeune Wolfgang-Amadeus ne manquait pas d’affubler son aîné de l’affectueux sobriquet de «Papa Haydn». Schubert, de son côté, fut très inspiré par Haydn dans ses 3 premières symphonies, sans oublier qu’il puisse être considéré comme le fils spirituel de Mozart. Et pour interpréter cette famille musicale idéale : une famille réelle de musiciens ! La sœur violoniste Vanessa et le frère altiste Ralph, tous les deux formés par leur père Florin Szigeti ! Et si vous veniez en famille pour découvrir ce programme ?

Les russes

20 mars 2021 23 mars 2021

Concert symphonique

En route pour un festival russe avec les Kantorow d’origine russe : le père –Jean-Jacques- à la direction et le fils –Alexandre- au piano, tout auréolé de son immense prix Tchaïkovski obtenu à Moscou en juin 2019, dans un programme bâti autour de deux compositeurs russes. Ecrit par un Prokofiev de 22 ans, le 2ème concerto pour piano est une œuvre débordante de vitalité et de piquant qui impose au pianiste une performance à la limite des possibilités physiques. La 2ème symphonie de Tchaïkovski, quant à elle, est chaleureuse et vivante comme la région qui l’a inspirée, l’Ukraine. A la première audition, Tchaïkovski écrivit : La compagnie fut tellement enthousiasmée qu’elle faillit me déchirer en morceaux ! Et nous découvrirons en prime la création d'une toute jeune compositrice, Elise Bertrand !

De mère en fille

10 avril 2021 16 avril 2021

Concert symphonique

Dans la famille Musique, je voudrais… La grand-mère ! Compositrice, elle nous livre une œuvre inspirée autour des tableaux du peintre Edward Hopper. La mère ! Cheffe d’orchestre, directrice musicale de l’Ensemble Instrumental de Mayenne, elle revient pour la cinquième fois à la direction de l’Orchestre de Douai et a choisi la 1ère symphonie de Mendelssohn qui n’était âgé que de 16 ans au moment de sa composition ! La fille ! Harpiste au sein de l’Orchestre de la Garde républicaine, elle nous interprétera le concerto de Boieldieu, œuvre d’une grande élégance laissant entrevoir le romantisme. « Bonne pioche » ? Alors, il ne vous reste plus qu’à profiter du talent de ces trois grandes dames dans un programme envoûtant.